AjustoAjusto logo
canalisations gelées
09 nov. 2021

Canalisations gelées : que faire?

Xavier
Door Xavier
  • Leestijd: 2 minuten

Le gel des canalisations est un risque récurrent dans les logements. Chaque hiver, il s'agit d'un véritable problème que nous pouvons rencontrer. Que faire en cas de canalisations gelées ?

La première mesure à prendre en cas de canalisations gelées

Vous ouvrez le robinet de la salle de bain et constatez avec effroi que rien ne coule. Pas de panique, quelques réflexes peuvent venir à bout de ce désagrément. Tout d'abord, il vaut mieux constater si le gel a d'ores et déjà fait des dégâts. Si tel est le cas, si vous voyez des fissures, ne dégelez pas la conduite au risque d'aggraver ces dégâts. Faites plutôt appel à un plombier qualifié pour la réparation de la canalisation et son débouchage. Il s'en occupera rapidement.

Fermez simplement le robinet d’arrivée d’eau dans le sens des aiguilles d’une montre : il se trouve en général sous l’évier de la cuisine. Si vous en avez la possibilité, montrez sa localisation à tous les membres du foyer par principe de précaution.

Quoiqu’il arrive, il ne faut pas attendre que la conduite ne dégèle toute seule au risque que cela n’empire. Le gel est en effet un adversaire redoutable : il s’attaque au cuivre et à l’acier, qui sont les principaux matériaux qui composent nos canalisations. Identifiez le tuyau ou les tuyaux concernés par le gel. Si vous n’avez aucun constat visuel, passez la main sur les tuyaux pour y trouver une zone plus froide que les autres. Une fois ceci fait, il vaut mieux protéger tout ce qui se trouve autour, comme les meubles si c’est possible. Si ce n’est pas le cas, protégez-les d’une bâche en plastique au cas où la canalisation éclate.

En cas de gel d’une canalisation sans dommage apparent

Si toutefois vous ne faites aucun constat de dommage, il est possible de réchauffer la conduite en faisant souffler un radiateur dans sa direction. La patience est de mise pour le dégivrage, car un tuyau ne peut se réchauffer en un claquement de doigt. Pendant ce temps, coupez l’arrivée d'eau au niveau du compteur et vérifiez l’état des autres conduites, qui sont susceptibles de geler également. Une fois ceci fait, vous pouvez avec précaution ouvrir un robinet. Équipez-vous d’un sèche-cheveux électrique ou d’un radiateur d’appoint. Ensuite, vous pouvez commencer à chauffer progressivement la conduite. Attention toutefois : en fonction des matériaux de la conduite, il est déconseillé d’approcher de trop près le sèche-cheveux électrique. C’est pourquoi il est plus prudent de faire appel à un plombier qualifié pour le débouchage ou la réparation de canalisation.

Prévenir, c’est guérir

En cas de grand froid durable, il est préférable de se prémunir d’un câble chauffant. Celui-ci est disponible en général en moyenne et grande surface chez les enseignes de bricolage. Une fois relié à une source d’énergie, ce câble maintient la conduite à une température positive pour l’empêcher de geler.

Une autre solution consiste à calfeutrer la conduite. La laine de verre et la laine de roche sont idéales pour cela. Un « coffrage » en contreplaqué permet aussi à la conduite de rester au-dessus de 0°C. Il est possible d’isoler avec du polystyrène, mais surtout pas avec de la paille. Le plus prudent reste encore de faire appel à un professionnel. Un plombier qualifié s’occupera des réparations et vous donnera des conseils adaptés à la spécificité de votre logement.

Xavier

Geschreven door Xavier

Content specialist Ajusto