AjustoAjusto logo
compost
14 oct. 2021

Comment faire son propre compost ?

Xavier
Door Xavier
  • Leestijd: 2 minuten

Le compost est un engrais 100% naturel. Le compostage est un procédé visant à transformer la matière organique en un terreau naturel d’excellente qualité, riche en humus. Cette technique permet de recycler les déchets verts, mais aussi de faire des économies.

La réalisation du compost

Réaliser du compost peut paraître assez simple. Cependant c’est une technique particulière qui nécessite de suivre correctement les étapes pour sa fabrication. En effet, il ne suffit pas d’empiler les déchets de votre jardin dans un composteur. Pour que le produit soit efficace, le jardinier doit veiller à son évolution toute l’année. Le compost ne doit être ni trop sec ou humide, ni mal décomposé ou encore malodorant. Il est le résultat d’une fermentation par l’action des micro-organismes qui transforme les déchets.

Avant tout, sa fabrication débute par la construction d’un bac : le composteur. Celui-ci doit être, de préférence, muni d’un couvercle afin de protéger le produit des intempéries. Il est essentiel que les résidus organiques soient au contact du sol, le composteur ne doit pas avoir de fond. Vous pouvez aussi opter pour le compostage en tas. Cette technique est pratique si vous possédez un grand jardin. Il vous suffit de retourner régulièrement le tas afin d’activer la fermentation.

Pour un compostage réussi, il est important de bien mélanger les déchets organiques entre eux. Ensuite, il faut brasser et aérer le mélange, ce qui favorisera l’action des micro-organismes et rendra le mélange final homogène. Enfin, l’humidité est à surveiller en arrosant au besoin.

Sa composition, son entretien

Fabriquer son propre compost, c’est produire un engrais 100% naturel à l’aide de déchets organiques. Cette technique écologique permet de préserver l’environnement par la réduction des ordures ménagères.
Plusieurs catégories de déchets sont faciles à composter. Vous pouvez les trouver dans votre cuisine : les épluchures, les fruits et légumes abîmés ou le marc de café.

Il y a les déchets du jardin comme le gazon tondu par exemple. Enfin, il y a les déchets de maison comme les cendres de bois, le papier journal, les bouquets fanés ou les sciures.

Il existe une catégorie plus difficile à composter, notamment les déchets de branchage. En effet, il vous faudra un broyeur de déchets de jardin pour pouvoir les ajouter à votre compost. Aussi, les noyaux, les os ou bien les cartons épais sont des éléments difficiles à composter. Par contre, certains sont à bannir totalement. Ce sont les déchets inorganiques qui comprennent le verre, les métaux, le plastique, etc.

Faut-il faire appel à un professionnel pour les travaux extérieurs ?

Faire son propre compost est une excellente initiative pour la planète et pour entretenir les jardins. En revanche, pour les travaux extérieurs, il est conseillé de faire appel à un jardinier qualifié. Ce dernier sera plus à même de prendre soin des arbres, des plantes ainsi que de l’aménagement extérieur. Sa connaissance de la terre et des plantes lui permet d’aménager votre jardin de la meilleure des façons. Un jardinier qualifié est capable de réaliser des travaux extérieurs, comme les terrasses, qui demandent savoir-faire et expertise.
Il est aussi nécessaire de faire appel à un expert pour le soin des arbres qui peut être dangereux : abattage, élagage.

Le compostage présente de nombreux avantages, particulièrement pour la santé de la planète. Il permet de recycler les déchets organiques et de limiter la pollution. Il permet également de favoriser la biodiversité en préservant le développement de la faune et la flore. Le compost permet de maintenir en bonne santé le sol du jardin. C’est une technique accessible à tous, écologique et économique. Pour le reste de l’entretien du jardin, comme les travaux, il est préférable de faire appel à un jardinier expérimenté.

Xavier

Geschreven door Xavier

Content specialist Ajusto