AjustoAjusto logo
entretien chaudière
07 sept. 2020

Entretien chaudière gaz ou mazout : délais et obligations

Quentin
Door Quentin
  • Leestijd: 2 minuten

En Flandre, en Wallonie et à Bruxelles, le contrôle périodique des chaudières au gaz et des chaudières au mazout est obligatoire. Les fréquences peuvent varier d'une région à une autre : une fois par an pour les combustibles liquides et tous les deux à trois ans pour les combustibles gazeux. Le recours aux services d'un professionnel fait également partie des obligations pour un utilisateur d'appareil de chauffage central. Cela représente une garantie de qualité de services et de sécurité pour les occupants d'une maison.

La nécessité d'entretenir sa chaudière

En Belgique, il incombe à tout utilisateur de procéder régulièrement à l'entretien et au contrôle périodique d’une chaudière au gaz ou au mazout dotée d'une capacité de plus de 20 kilowatts. Que vous soyez propriétaire ou locataire, vous avez intérêt à observer cette régularité. Cela vous permet de bénéficier de nombreux avantages comme la fiabilité de l'appareil, votre sécurité et l'économie. En effet, l'entretien d'une chaudière peut générer une réduction de la consommation en combustible jusqu'à 12%, soit près de 160 euros sur une année.

Pour les habitants de Bruxelles, de Flandre ou de Wallonie, la réalisation d'un contrôle régulier du chauffage doit se faire accompagner par plusieurs opérations d'entretien. Lesquelles se divisent en quatre étapes bien distinctes : ramonage de la cheminée, nettoyage, contrôle et réglage de la chaudière. De tous les quatre, les deux dernières semblent les plus délicates. Raison pour laquelle vous devez recourir aux services d'un chauffagiste pour l'entretien annuel de votre dispositif.

Ce que dit la loi

Les nouvelles réglementations belges stipulent que chaque région peut agir selon leur convenance sur la question du chauffage et de l’entretien du système. Ainsi, la Wallonie a choisi, depuis 2009, une imposition de contrôle d'une chaudière à gaz par un plombier tous les 3 ans. La chaudière au mazout doit faire l'objet de vérification par le même professionnel une fois par an.

Si vous êtes de Flandre, vous êtes également tenu de faire contrôler votre chaudière mazout annuellement. Pour votre chaudière au gaz c'est tous les deux ans. Idem si vous vivez en région bruxelloise, sauf que les appareils de chauffage de plus de 15 années d'existence doivent faire l'objet d'un diagnostic par un expert mandaté par Bruxelles-Environnement. En outre, il faut noter aussi le caractère obligataire du recours à l'expertise d'un plombier ou un technicien agrée. Celui-ci vous délivrera une attestation de contrôle périodique annuel que l'occupant de l'habitat devra garder précieusement.

À qui confier le contrôle périodique d'une chaudière ?

Les réglementations belges interdisent strictement toute tentative de faire soi-même l'entretien ou le contrôle périodique d'une chaudière. Sauf si son utilisateur principal dispose des qualités requises à cet effet : agrégation, formation spéciale et/ou expériences probantes. Attention, seul un plombier certifié est à même de détecter les éventuelles fuites du système. Elle peuvent notamment provoquer une intoxication au monoxyde de carbone.

En général, un entretien annuel dure entre 1h30 et 2h30. Le prix d'une intervention ne dépassera pas les 149€ TVAC pour une chaudière au gaz et 189€ TVAC pour une chaudière au mazout. À noter par ailleurs que tout refus ou oubli de contrôle du dispositif de chauffage est passible d'amende en Belgique. Au cas où un incendie viendrait à se présenter dans votre habitat, votre assureur vous causera de gros soucis de remboursement en l'absence d'entretien périodique.

Quentin

Geschreven door Quentin

Content specialist Ajusto